Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

L’égalité des français face à leur assurance complémentaire santé

Lancée par Gilbert Wilhelm, Cabinet Wilhelm SA le 27-02-2012, close le 31-05-2012

L’égalité des français face à leur assurance complémentaire santé

 

Tous les français ne sont pas sur le même pied d’égalité pour l’accès aux soins, on pourrait penser le contraire lorsqu’il s’agit de se prémunir contre la maladie en souscrivant une assurance complémentaire santé.


Depuis 2003 le cabinet de courtage WILHELM SA, propriétaire du site www.mutuelle.com, a constaté que c’était loin d’être le cas.


Pour le démontrer nous avons analysé 5 catégories d’assurances complémentaires santé :
 

     -   L’assurance complémentaire santé gratuite (CMU-C)
     -   L’assurance complémentaire santé individuelle aidée (ACS)
     -   L’assurance complémentaire santé individuelle des salariés
     -   L’assurance complémentaire santé collective des salariés
     -   L’assurance complémentaire santé individuelle des travailleurs non salarié

L’âge de l’adhérent a-t-il une incidence sur la cotisation ?

     -   OUI pour les bénéficiaires d’une complémentaire santé individuelle (salariés et travailleurs non salarié. Oui aussi pour ceux qui bénéficient d’une assurance complémentaire santé individuelle aidée (ACS),       pour ces derniers, le montant de l’aide varie selon la tranche d’âge à laquelle ils appartiennent.
     -   OUI mais à un degré moindre pour les bénéficiaires d’une assurance complémentaire santé collective des salariés car c’est la moyenne d’âge du collège qui est retenue
     -   NON pour les bénéficiaires de L’assurance complémentaire santé gratuite (CMU-C)

Le lieu de résidence de l’assuré a-t-il une incidence sur la cotisation ?

     -   OUI pour les tous les bénéficiaires d’une complémentaire santé individuelle payante.
     -   NON pour les bénéficiaires d’une assurance complémentaire santé collective et pour ceux qui relèvent de la CMU-C.

Qui finance les cotisations ?

     -   Pour les bénéficiaires de la CMU-C, c’est la solidarité des autres assurés (une taxe de 6,27% est prélevée sur les contrats d’assurance complémentaire santé des autres cotisants)
     -   Pour les bénéficiaires de l’ACS, une partie est financée par l’assuré, l’autre, comme pour la CMU-C, c’est la solidarité des autres cotisants.
     -   Pour les titulaires d’une assurance complémentaire santé individuelle la cotisation est payée entièrement sur leurs revenus personnels.
     -   Pour les bénéficiaires d’une assurance complémentaire santé d’entreprise, la cotisation est prise en charge en partie par l’employeur et l’autre partie par l’employé.
     -   Pour les travailleurs non salarié elle peut être financée à partir de leur compte professionnel.

Une déduction fiscale est-elle possible pour les titulaires d’une assurance complémentaire santé ?

     -   OUI pour les bénéficiaires d’une assurance complémentaire santé collective des salariés (art-82 et 83 du CGI) et pour les travailleurs non salarié (Loi Madelin).
     -   NON pour les autres bénéficiaires d’une assurance complémentaire santé cotisante.

Toutes ces constations que nous avons faîtes nous amènent à poser la question suivante aux futurs candidats aux élections présidentielle de 2012 :


Compte tenu de ce qui précède, Comptez- vous donner aux adhérents à une assurance complémentaire santé individuelle la possibilité de déduire le montant de celle-ci de ses revenus ?


Il ne faut pas oublier que l’assurance complémentaire santé touche 9 français sur 10 et que tous ne bénéficient pas d’une protection prise en charge par leur entreprise.


Les désengagements successifs de l’assurance maladie obligatoire et l’augmentation des dépenses de santé font que se prémunir contre le risque maladie à titre facultatif devient aujourd’hui une quasi obligation pour les ménages.
Plus de 10 millions de personnes dont une majorité de retraités ou des ménages à revenu moyen (qui travaillent dans les PME) sont susceptibles d’être intéressées par cette mesure.
Ce qui revient à dire que les personnes qui déjà gagnent le moins, ne peuvent avoir les avantages de ceux qui gagnent le plus.


Nous avons donc décidé d’interroger les Français via nos sites internet en leur posant la question suivante :


Etes- vous pour ou contre la possibilité de déduire fiscalement le montant de votre cotisation d’assurance complémentaire santé individuelle de vos revenus ?

Les réponses seront comptabilisées et enregistrées selon le principe des sondages effectués sur le net. Seuls le prénom et la ville seront visibles des visiteurs. Un courriel de validation du vote sera adressé à l’internaute.
Les résultats de cette pétition seront présentés ensuite aux candidats à l’élection présidentielle afin qu’ils en tiennent compte dans leur campagne.


 

Cette pétition est close.

Cette pétition a été signée 129 fois.

» Voir les 20 dernières signatures   |   » Voir toutes les signatures

Les derniers commentaires

  • CALLERI CERATO C., FONCTIONNNAIRE CAT C (NICE)

    A signé le 01-05-2012

    D'accord avec votre pétition, mais souhaite déduction impôt  aussi pour les salaires lègérement au dessus du SMIC (jusqu'à au moins 1800 €, je gagne 1300 € par mois) car par la force des choses les gens sont obligés aussi de prendre des surcomplémentaires. MERCI

  • Christophe S., développeur informatique (Amiens)

    A signé le 17-04-2012

    POUR que les frais d'assurance santé complémentaire et tout autre produit de prévoyance soit déductibles des impots.

  • Jean-Guy FRANQUES, retraité (saint leu la forêt)

    A signé le 08-04-2012

    Pour une meilleure prise en charge de tous les frais de santé :hospitalisation,interdiction de dépassements d'honoraires injustifiés,

    meilleurs remboursemnts des frais de lunettes,de prothèses dentaires,indispensables pour avoir une vie "sociale",,,

  • BLONDINE B., RETRAITEE (VILLEPINTE)

    A signé le 08-04-2012

    Je paie, en tant que retraitée, 630 € par trimestre pour bénéficier des mêmes garanties que lorsque j'étais salariée ; je payais à ce moment-là 43 € par mois.

  • Ludovuc H., DG (Issy)

    A signé le 27-03-2012

    Oui pour l'égalité des régions

  • Jean-Louis G. (Sainte Luce sur Loire)

    A signé le 14-03-2012

    ce serait une bonne mesure car la mutuelle pèse lourd sur le budjet des retraités.

  • daniel P., retraité (Toulon)

    A signé le 10-03-2012

    je paye cher pour ma famille et moi même, la complémentaire santé, compte tenu de mon âge de celui de mon épouse cela fait 589€ pour 3 mois. En plus je ne sais pas si la chambre individuelle qui était prise en charge 31€ jour sera remboursée à 45€ jour. Alors oui je signe mon mécontentement. Je ne suis pas contre de soigner les gens qui sont en France, mais comme nous le faisions avant, par les dispensaires, et les hôpitaux public, avec des chambres à 2 lits. En plus que les cliniques et hôpitaux se gavent avec les système ambulatoire.  Comment? Très simple on entre le matin dans une chambre, on part à 9h en salle d'opération, à 10h une personne entre dans la même chambre que vous, en ambulatoire aussi, pendant ce temps la on est en salle de réveil, la personne entrée à 10h entre en salle d'opération  à 12h, elle est remplacée par une personne qui entre à 16h dans la même chambre, etc...  total la chambre est payée 4 fois par 24h par la sécurité sociale. Aprés on vous dit que cela coute cher, mais qui sont ces gens qui ne savent pas compter 365 fois le prix d'une chambre par an? pourquoi ne pas faire un forfait  journalier pour  l'ambulatoire?

  • michelle m. (la ville aux dames)

    A signé le 08-03-2012

    J'estime que chaque citoyen doit payer  son  assurance  complementaire , j'ai une petite  retraite  apres  43 année de travail et je n'ai aucune aide ....................

  • Jacques H. (COURSAN)

    A signé le 08-03-2012

    Ce serait la moindre des choses

  • robert g., pensionné (bastelicaccia)

    A signé le 08-03-2012

    je suis d accord,pour la déduction des revenus,mais je serais pour également  la déduction de la CSGe et la RDS.

» Voir tous les commentaires

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.