Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

L’égalité des français face à leur assurance complémentaire santé : les commentaires

  • CALLERI CERATO C., FONCTIONNNAIRE CAT C (NICE)

    A signé le 01-05-2012

    D'accord avec votre pétition, mais souhaite déduction impôt  aussi pour les salaires lègérement au dessus du SMIC (jusqu'à au moins 1800 €, je gagne 1300 € par mois) car par la force des choses les gens sont obligés aussi de prendre des surcomplémentaires. MERCI

  • Christophe S., développeur informatique (Amiens)

    A signé le 17-04-2012

    POUR que les frais d'assurance santé complémentaire et tout autre produit de prévoyance soit déductibles des impots.

  • Jean-Guy FRANQUES, retraité (saint leu la forêt)

    A signé le 08-04-2012

    Pour une meilleure prise en charge de tous les frais de santé :hospitalisation,interdiction de dépassements d'honoraires injustifiés,

    meilleurs remboursemnts des frais de lunettes,de prothèses dentaires,indispensables pour avoir une vie "sociale",,,

  • BLONDINE B., RETRAITEE (VILLEPINTE)

    A signé le 08-04-2012

    Je paie, en tant que retraitée, 630 € par trimestre pour bénéficier des mêmes garanties que lorsque j'étais salariée ; je payais à ce moment-là 43 € par mois.

  • Ludovuc H., DG (Issy)

    A signé le 27-03-2012

    Oui pour l'égalité des régions

  • Jean-Louis G. (Sainte Luce sur Loire)

    A signé le 14-03-2012

    ce serait une bonne mesure car la mutuelle pèse lourd sur le budjet des retraités.

  • daniel P., retraité (Toulon)

    A signé le 10-03-2012

    je paye cher pour ma famille et moi même, la complémentaire santé, compte tenu de mon âge de celui de mon épouse cela fait 589€ pour 3 mois. En plus je ne sais pas si la chambre individuelle qui était prise en charge 31€ jour sera remboursée à 45€ jour. Alors oui je signe mon mécontentement. Je ne suis pas contre de soigner les gens qui sont en France, mais comme nous le faisions avant, par les dispensaires, et les hôpitaux public, avec des chambres à 2 lits. En plus que les cliniques et hôpitaux se gavent avec les système ambulatoire.  Comment? Très simple on entre le matin dans une chambre, on part à 9h en salle d'opération, à 10h une personne entre dans la même chambre que vous, en ambulatoire aussi, pendant ce temps la on est en salle de réveil, la personne entrée à 10h entre en salle d'opération  à 12h, elle est remplacée par une personne qui entre à 16h dans la même chambre, etc...  total la chambre est payée 4 fois par 24h par la sécurité sociale. Aprés on vous dit que cela coute cher, mais qui sont ces gens qui ne savent pas compter 365 fois le prix d'une chambre par an? pourquoi ne pas faire un forfait  journalier pour  l'ambulatoire?

  • michelle m. (la ville aux dames)

    A signé le 08-03-2012

    J'estime que chaque citoyen doit payer  son  assurance  complementaire , j'ai une petite  retraite  apres  43 année de travail et je n'ai aucune aide ....................

  • Jacques H. (COURSAN)

    A signé le 08-03-2012

    Ce serait la moindre des choses

  • robert g., pensionné (bastelicaccia)

    A signé le 08-03-2012

    je suis d accord,pour la déduction des revenus,mais je serais pour également  la déduction de la CSGe et la RDS.

  • alain h., AMP surveillant de travaux (floirac)

    A signé le 08-03-2012

    je trouve cela normal que les cotisations des mutuelles soit sortie des impots sur le revenu parce que plus on prend de l'age plus sa deviend chers memes je dirais exorbitant pour le retour que nous en avons.

  • Louis G., Retraité (BOUSSAC)

    A signé le 08-03-2012

    Nos dirigeants ont toujours dit que la France avait la meilleure protection sociale du monde. Il est grand temps de le démontrer.

  • jacques b. (TALANT)

    A signé le 05-03-2012

    100 % avec vous et avec votre demarche.

  • Jean-Michel G., Retraité police (Toulouse)

    A signé le 04-03-2012

    Chaque mutuelle pratique sa politique d'imposition. Par beaucoup, l'augmentation en 2013 de 3,7% s'est traduite par des cotisations bien plus élevées et la moyenne pour des cotisants individuels est d'environ 110 euros par bénéficiaire,ce, avec des remboursements faible pour l'optique et le dentaire.

    Il n'y a aucun pilote dans l'avion au niveau de la sécu, tant en ce qui concerne la fraude évaluée à environ 20 % pour les 4 caisses que pour les dépassements injustifiés et particulièrement onéraux chez certains spécialistes...

    Le gouvernement reste en retrait sur tous ces débordements, ce qui n'est pas acceptable...

  • Joseph C., Retraité (MARSEILLE)

    A signé le 01-03-2012

    La cotisation à la Mutuelle augmentent chaque année !

  • veronique VERRIERE, INTERNAUTE CONCERNEE (PAU)

    A signé le 28-02-2012

    cas de societé brûlant à revendiquer. Action concrète si actuellement on peut obtenir des facilites par le biais fiscal pour alléger les charges de mutuelles. Dépenses de vie courante devenues onereuses et celles ci en particulier indispensables. Couverture sécuritaire qui ne peut pourtant pas être supportée souvent par les personnes dans le besoin et de santé fragile. Un geste humanitaire à encourager. Après les opérations recyclages, hébergement ou alimentaire, la santé, c'est l'autre domaine de la pyramide de maslow. Se loger,se nourrir, se soigner, c'est l'image que la France doit donner en plus de liberté égalité fraternité, notre symbole. Merci pour l'initiative de mutuelle.com cordialement

  • patrick p., gerant (st mitre les remparts)

    A signé le 28-02-2012

    bonjour les beneficiaires de la cmu declare t'il en plus la valeur de cotisation complementaire sur leur revenu ,jene le pense pas donc je suis d'accord on doit pouvoir les soustraires de notre revenu pour une egalité 

« Précédent Suivant »

La pétition de la semaine

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.