Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

Exigeons la dissolution des groupuscules d’extrême-gauche !

Exigeons la dissolution des groupuscules d’extrême-gauche !
Lancée le 10-06-2013, close le 10-12-2013

Cette pétition a été remise aux destinataires suivants :

  • François HollandeFrançois Hollande (Président de la République)
  • Christiane TaubiraChristiane Taubira (Garde des Sceaux, ministre de la Justice)

À l’heure où la dissolution de certaines organisations d’extrême-droite serait étudiée par Jean-Marc Ayrault et son gouvernement, nous demandons que le premier ministre fasse preuve de la même sévérité envers les nombreux groupuscules violents d’extrême-gauche.

Depuis trop longtemps, ces derniers entretiennent en quasi-totale impunité un climat de violence à l’égard de tous ceux qui ne pensent pas comme eux, rassemblés sous l’étiquette gratuite de « fascistes ». Car l’extrême-droite, pour ces bandes violentes, a une définition très vague. Elles l’ont prouvé en tentant d’agresser Anne Hidalgo (candidate PS à la mairie de Paris) ou Gérard Collomb (maire PS de Lyon) !

Tous vêtus de noir, cagoulés ou masqués, armés, casqués, gantés de cuir : les images de ces bandes « antifas » aujourd’hui contraintes à sortir du bois tournent en boucle et font froid dans le dos. Leur esthétique, leur imagerie, leurs discours. Chez ces activistes violents prônant « l’action directe », rien ne semble mener vers le débat démocratique apaisé.

Les manifestations organisées depuis jeudi par les groupuscules d’extrême-gauche se sont soldées par de nombreux incidents (slogans haineux et appels au meurtre, manifestants cagoulés, agressions de militants de droite et de policiers, manifestations sauvages, dégradations, journalistes et élus bousculés) faisant craindre le pire pour les semaines à venir, dans un climat de vengeance mais aussi d’impunité.

Nous demandons donc au gouvernement de faire preuve de la plus grande fermeté face à ses groupuscules indirectement – eux aussi – responsables de la mort de Clément Meric. Les déclarations de certains responsables politiques, comme le Ministre de l’Intérieur Manuel Vals lui-même ou Jean-Luc Mélenchon apportant une sorte de légitimité à ces « chasseurs » (comme ils se définissent eux-mêmes), peuvent laisser craindre de nouveaux drames sans réaction ferme de l’État.

Ensemble, exigeons la dissolution immédiate des groupuscules d’extrême-gauche : signez, diffusez, et relayez massivement notre pétition.

Cette pétition est close.

Cette pétition a été signée 3359 fois.

» Voir les 20 dernières signatures   |   » Voir toutes les signatures

Les derniers commentaires

  • Anne C. (puyricard)

    A signé le 21-11-2013

    Le sentiment d'injustice du "deux poids-deux mesures" ne peut qu'engendrer une escalade de la violence, provenant soit d'un désir de revanche, soit d'un sentiment d''impunité.

    Ce n'est qu'en montrant une aussi grande sévérité pour les groupes extrêmes de gauche comme de droite que le gouvernement obtiendra un climat plus paisible et moins de violences.

  • Michel Lachapelle (Nice)

    A signé le 20-11-2013
     Paramètres§1234567890-=Backspace Tabqwertyuiop[] Return  capslockasdfghjkl;'\ shift`zxcvbnm,./shift  English  Deutsch Español Français Italiano Polski Português Русский alt alt  Paramètres
  • Jean-Pierre OSMONT (St Martial)

    A signé le 05-10-2013

    Pas de partialité envers les extrémistes de gauche, même pour la république exemplaire

  • Raphaël S. (SAINT MÉDARD EN JALLES)

    A signé le 03-10-2013

    Pour que s'expriment Liberté, Egalité, Fraternité,

    Surtout l'égalité dans ce cas précis!

    Pour que s'exprime aussi le droit à la liberté d'opinion, à la liberté d'écriture, à la liberté artistique, à la liberté d'entreprendre...

    Mais pouvons nous encore y croire?

  • Thierry C., thierry.comtesse@gmail.com (Draguignan)

    A signé le 19-09-2013
    Pour que cesse la prolifération de ces groupes violents sous couvert de la gauche
  • patrice B., fonctionnaire d'état (rennes)

    A signé le 16-09-2013

    STOP AU LAXISME DU GOUVERNEMENT

  • maxime thiret (saint germain en laye)

    A signé le 15-09-2013
    Justice égale pour tous. Liberté égalité fraternité
  • Quentin d. (Bagneux)

    A signé le 15-09-2013

    Y a pas de raison que cette dissollution ne soit effective que pour l'extrême droite, tous les extrèmes sans distinctions sont malsains pour une société donc ainsi soit-il pour les antifas et autres extrémistes gauchistes...

  • Thierry B. (MARSEILLE)

    A signé le 14-09-2013

    comment tolérer des exactions quand la société l'interdit par ailleurs !

  • pascal c., pascald.cormier@laposte.net (guidel)

    A signé le 13-09-2013

    Staline a fait plus de morts qu'Hitler ne l'oublions jamais

» Voir tous les commentaires

La pétition de la semaine

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.