Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

NON A LA SALLE DE SHOOT DE MARSEILLE !

Lancée par Jean-François LUC le 06-06-2019, sera close dans 10 mois

Cette pétition sera remise aux destinataires suivants :

  • Mairie de Marseille
  • Préfet des Bouches-du-Rhône
  • Ministère de la Santé

La mairie de Marseille dirigée par Les Républicains en collaboration avec une association a décidé d'ouvrir une salle de shoot dans le 5e arrondissement de Marseille, dans une annexe de l'hôpital de la Conception située Rue St. Pierre.

Les salles de shoot installées à Paris et Strasbourg ont démontré leur nocivité pour les habitants et les commerces des quartiers où ces lieux de consommation de drogues ont été implantés.

Si nous laissons cette salle de shoot s'établir rue Saint Pierre, c'est tout le quartier de la Conception, de Baille, de St. Pierre et au delà, les 4e et 5e arrondissements qui verront la délinquance liée à la toxicomanie exploser !

La salle de shoot mettra des seringues à disposition mais les produits seront apportés par les toxicomanes, ce qui va attirer un nombre considérable de dealers dans le quartier. A Paris, de nombreuses rixes et règlements de compte ont éclaté entre bandes rivales à proximité immédiate de la salle de shoot.

Le fait que des toxicomanes se droguent à l'intérieur n'empêche pas qu'ils le fassent aussi à l'extérieur. Notre quartier va devenir un véritable carrefour des drogues les plus dures !

Pire, ils ont prévu d'installer cette salle de shoot à proximité de nombreuses écoles dont l'école Elémentaire FRAISSINET, située à 100 mètres à peine !

Nos enfants vont risquer à tout moment de marcher sur une seringue et de contracter une maladie grave : (Selon le ministère de la Santé, plus de 10% des usagers de drogue par injection ou inhalation en France étaient infectés par le virus du sida en 2011, et plus de 40% par celui de l'hépatite C).

L'argent utilisé pour cette salle de shoot sera de l'argent en moins pour la santé des Marseillaises et des Marseillais.

Il faut aider les toxicomanes à sortir de la dépendance au lieu de les aider à se droguer !

Si certaines voix discordantes se font entendre du bout des lèvres au sein de la majorité LR, seule la mobilisation citoyenne pourra garantir l'abandon définitif de ce funeste projet !

Pour protéger nos enfants du fléau de la drogue et de ses conséquences (seringues qui jonchent le sol, agressions de drogués en manque, règlements de compte, etc.) si catastrophique pour notre ville de Marseille : signer la pétition !

Cette pétition a été signée 185 fois.

» Voir les 20 dernières signatures   |   » Voir toutes les signatures

Les derniers commentaires

  • jean L., Sécretaire (Eysines)

    A signé le 11-10-2019

    Bonjour, 

    Vous êtes particulier, honnête et de bonne moralité. Vous ne disposez pas d'un revenu pouvant vous permettre de survenir à vos mensualités. Je suis un particulier qui ouvre ces portes aux particuliers en mettant à votre disposition un prêt d'un montant de 2 000 à 450 000 Euro sans aucun paiement à l'avance avec des conditions très simple à toutes personnes pouvant rembourser a un taux d'intérêt de 2,5 % .Mon nom est Monsieur Dominique Jean Lambert d'origine Française et j’offre des crédits à court, moyen et long terme et une durée de remboursement abordable . veuillez me contacter au e-mail: domoniqueprestito@gmail.com 

    NB : PLAISANTIN S'ABSTENIR 

  • Louis B., Salarié (MARSEILLE)

    A signé le 31-08-2019
    Je suis fortement opposé à ce projet pour lequel nous n'avons eu aucune information Ni en tant que citoyen (payeur et électeur ) ni en tant que riverain. Je crains une degradation de la frequentation du quartier par des dealers qui localisent ainsi plus facilement leur clientèle Sans compter les étudiants du centre universitaire Lucien Cornil qui auront facilement de quoi se fournir pour un premier test (idéal pour les expériences des premières soirees.étudiantes)Cette dégradation risque d'empirer les incivilités, voires les agressions (comme le.meurtre de Marie.Belen à 150 de.là)Et ce, a proximité immédiate de creche/école/college/lycée...
  • Nadine P. (Marseille)

    A signé le 23-08-2019
    Ouvrir un salle de shoots juste à côté d'une crèche, d'une école primaire, d'un collège...inconcevable, irresponsable...sans parler de l'impact sur les riverains et commerçants
  • Isabelle P., Auxiliaire de vie (Marseille )

    A signé le 20-06-2019
    Je suis totalement contre la salle de shoot. C'est cautionner les toxicomanes. Il faut les aider à se sevrer plutôt, en milieu hospitalier, lancer une grande campagne pour les encourager à faire le bon choix.Mais c'est tellement juteux de maintenir les plus fragiles dans cette dépendance morbide....quelle inconscience humaine...
  • Marie-Ange M., Lena (Saint-Laurent du Var)

    A signé le 20-06-2019

    Non à une salle de shoot à coté d'écoliers et d'étudiants

  • Pierre L. (Saint-Laurent du Var)

    A signé le 20-06-2019

    Non à la création d'une salle de shoot à coté d'une citée universitaire et d'une école

  • Eric M. (MARSEILLE)

    A signé le 19-06-2019

    Implanter une salle de shot à proximité d'une salle maternelle, d'une école primaire et de tous commerces est une inconscience. Surtout avec une prévision de 165 toxicomanes par jour. Les enfants peuvent tomber sur des seringues, de plus le comportement des toxicomanes est imprévisible. Le quartier Saint-Pierre et alentours va se dégrader rapidement. 

  • Anne Marie Gabriel , Infirmière (Marseille )

    A signé le 18-06-2019
    Bonjour à toutes et à tous je signe la pétition car pour moi il est vraiment inadmissible que cette salle de shoot voit le jour dans notre beau quartier du 5e arrondissement de Marseille.
  • URLACHER N., employé (MARSEILLE)

    A signé le 18-06-2019

    je ne souhaite pas voir ouvrir une salle de shoot au pied de mon immeuble, a coté d'ne creche et d'un college. c'est inamissible !

  • Françoise S., Madame (MARSEILLES'il )

    A signé le 17-06-2019

    S'il doit y avoir une salle de shoot, il me semble que cela devrait se faire dans l'enceinte même d'un hôpital ou dans un lieu ou dans un lieu ou quartier où ce type de pratique est plus"habituel".Je n'ai jamais remarqué de seringues ou de tels consommateurs dans ce quartier.

    Par ailleurs quelqu'un qui se drogue ne me parait pas toujours maître de ses réactions et ce serait regrettable de créer des problèmes dans un quartier partagé entre des personnes souvent âgées, des étudiants et non loin d'établissements scolaires allant de la maternelle au collège.

» Voir tous les commentaires

La pétition de la semaine

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.