Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

Se défendre n’est pas un crime ! : les commentaires

  • Brean O. (Monluçon)

    A signé le 15-06-2018

    Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Légitime_défense

    Le think tank juridique Institut Mirabeau est spécialisé sur les questions de légitime défense et de règle d'engagement de la force. Pour ce groupe d'avocats, les citoyens français doivent se réapproprier la culture des armes et de la défense « qui appartient à leur histoire » personnelle6 et qui est aujourd'hui trop restrictif dans son acception jurisprudentielle. C'est pourquoi, pour l'IM « l’encadrement juridique de la légitime défense ne doit pas anéantir son esprit », et propose notamment :
    Ne plus assimiler « l’immédiateté » d’une riposte à « l’instantanéité »7.
    l'Institut propose "une modification consacrant la notion « d’unité globale d’action » afin que la riposte soit possible jusqu’à la cessation réelle de la menace".
    l'Institut propose que "comme en Suisse, la législation doit prendre en considération la légitime défense face à une attaque « imminente » et non pas « immédiate »."
    Pour l'institut La proportionnalité d’une riposte ne doit plus être une simple comparaison mathématique.
    l'Institut propose un assouplissement de la notion de proportionnalité par la mise en place « d’un état excusable de saisissement causé par une attaque » si la riposte de celui qui s’est défendu est disproportionnée. (l’article 16-2 du code pénal suisse)
    Pour l'institut "Les présomptions de légitime défense de droit commun doivent être appliquées par les juridictions."7
    Alors que le législateur avait prévu textuellement des présomptions de légitime défense, la jurisprudence leur est particulièrement défavorable. Ainsi, les deux présomptions, permettant une inversion de la charge de la preuve en faveur des agressés sont « 1/ l’entrée de nuit par effraction, violence ou ruse dans un lieu habité ; 2/ en cas de vols ou pillages exécutés avec violence ».
    l'Institut propose leur application de plein droit.
    l'Institut propose que la rédaction « de nuit » soit supprimée de l’article 122-6 du code pénal. L’objectif est de renforcer la notion d’inviolabilité du domicile.
    Pour l'institut "La méconnaissance des situations de violence ainsi qu’une difficile compréhension de l’expérience de mort imminente type « effet tunnel », altèrent le jugement des magistrats."
    l'Institut propose l’obligation pour les magistrats d’assister à des stages de sensibilisation « opérationnelle » et de psychologie de combat.
    Pour l'institut "La législation et la notion d’armement restent complexes et mal appréhendées par les juridictions. Les propriétaires d’armes sont davantage considérés comme des criminels en puissance. L’utilisation d’armes légalement détenues invite à la suspicion constante."

     

    Bref il est temps de réformer !

  • JOHN S. (ABIDJAN)

    A signé le 15-06-2018
    ENTRAINONS NOUS A NOUS DEFENDRE
  • ALAIN C. (LE GOSIER)

    A signé le 14-06-2018

    Nos gouvernants n'ont rien compris, ils continuent à recueillir les envahisseurs de toutes sortes. A cette allure inconsiente en respect, soit dissant, des droits de l'homme l'europe deviendra très rapidement le continent Africain. Les pays arabes riches, Quatar etc...recoivent-ils des réfugiés ? Ces réfugiés qui quittent leur pays en guerre au lieu de se abattre alors que nos soldats vont se faire massacrer chez eux..! La france est grande et généreuse.....Pauvre France.

  • Tahia C. (Papeete)

    A signé le 14-06-2018
    Les français sont-ils devenus un peuple de débiles ou lui reste il encore une once d’intelligence et de bon sens surtout dans le cerveau pour pouvoir discerner le truant ou terroriste de la victime ?
  • Thierry C. (Cap d'Ail)

    A signé le 14-06-2018

    Les victimes sont traitées comme des coupables pendant que les bourreaux se font passer pour des agneaux. Mais dans quelle société vivons-nous, p.....?

  • SANDRINE D., AUXILLIAIRE DE VIE A DOMICILE (MARSEILLE)

    A signé le 13-06-2018

    JE TROUVE INDIGNE QUE CETE INDIVIDU VIENNE CHANTER AU BATACLAN C ES UN MANQUE DE RESPECT POUR LES VICTIMES DE L ATTENTAT  DU BATACLAN  C ES UNE HONTE POUR LA FRANCE

  • marie-france t., retraité (crozon)

    A signé le 13-06-2018

    je le prend comme une provocation ! pas question de laisser faire .

  • Régis C. (Marches)

    A signé le 13-06-2018

    Il y a deux extrémismes :

    - celui des agresseurs;

    - celui d'une conception de la justice qui interdit au citoyen d'exercer la légitime défense en cas de besoin.

    Les demandes de cette pétition sont sensées, équilibrées, et répondent nà un vrai souci de justice.  Et se situent entre ces deux extrémismes.

  • Mireille D., retraitée (Neulise)

    A signé le 13-06-2018

    Le respect de la propriété d'autrui! Les gens malhonnêtes ne doivent pas être soutenus!

  • Jean - G. (Condé)

    A signé le 13-06-2018

    Nous sommes arrivées dans un monde ou les malfrats son a l’honneur et le simple citoyen est devenue un infâme individu mais devant la violence nous ne voulons plus subir la lâcheté des juges
    Il faut que l’on revienne a des valeurs sur d’une population responsable et civilisées
     

  • Laurence Z. (Phoenix AZ USA)

    A signé le 13-06-2018

    Scandaleux que les criminels soient laisses libres et que les honnetes gens ne puissent pas se defendre contre eux.

  • Albert J. (Lerville)

    A signé le 12-06-2018
    La légitime défense c'est se défendre contre une agression,soit A l'intérieur de son domicile,de son commerce ou de don véhicule.L'individu qui pénètre sans avoir été invité doit savoir à quoi il s'expose.Il ne doit y avoir de recherche de proportionnalité.Ce dont des inventions de la jurisprudence qui ne doit plus exister car le magistrat ne doit pas se substituer au législateur.qui est seul compétent pour légiférer..Si le magistrat n'est pas capable de comprendre la loi ,il doit comme en Espagne demander au législateur de preciser ou de modifier la loi.Il faut arrêter de laisser les juges seuls décideurs .Par ailleurs il faut contrôler les juges par un organisme indépendant composé. de juristes élus.
  • Henri v., retraité du privé (sainte maxime)

    A signé le 12-06-2018

    Si nos compatriotes étaient armés (sous certaines réserves (compétence - sangfroid -entrainements sérieux et fréquents etc..etc.)..la plupart des agresseurs en puissance ,conscients des risques qu'ils prendraient , ne tenteraient pas l'aventure....!!

    Moins d'agressions  =  Sécurité recouvrée......

  • francis f. (le havre)

    A signé le 12-06-2018

    Cambriole 1991 (gang albanais)............

    Braque 2001 (3 blacks)..............

    menace 2018 (un black).

    le 4e , je l'attends !

  • Maria R R. (Paris)

    A signé le 12-06-2018

    C'est le droit le plus basique qu'on a dépuis la naissance : se défendre !!!!

  • Jean-Jacques D. (Espira de l'Agly)

    A signé le 12-06-2018

    il faut etre tué pour se défendre!!!!Quelle triste farce.....

  • Fernando DE OLIVEIRA DIAS PIRONHA (Forcé)

    A signé le 12-06-2018

    Je suis lourdement handicapé, je  connais encore aujourd'hui des
    conditions de vie difficiles qui découlent de ma  précarité, ma situation
    financière et matérielle est souvent déplorable, ce dont le département de la Mayenne ( et ses services et fonctionnaires, la "meute", quoi. )  devrait avoir honte !!!

    - Je suis victime de discrimination !!!

  • kilbert e. (gasperich)

    A signé le 12-06-2018

    j'ai plus de mots pour cette justice de M!!!!!!!!!!!!!!!

  • Eve d. (Paris)

    A signé le 12-06-2018

    Se défendre est un droit.  Cessons d'être des lâches et de regarder ailleurs quand une jeune femme se fait violer dans un train sans que personne n'intervienne.  Cessons de fermer les yeux. Refusons d'être condamnés pour avoir voulu défendre nos biens, nos voisins, nos familles. Défendons-nous et défendons tous ensemble ceux qui sont attaqués autour de nous.  

  • Pascale t. (lille)

    A signé le 11-06-2018

    Se défendre est légitime, surtout pour sauver sa vie, celle de ses proches et ses biens aussi

La pétition de la semaine

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.