Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

Contre le financement public de la mosquée de Tours : les commentaires

  • Jean Robin, Editeur, auteur, journaliste (Blois)

    A signé le 04-07-2013

    Voir Ces maires qui courtisent l'islamisme à ce sujet !

  • Guy B., Gérant de Société (PARIS)

    A signé le 04-07-2013

    SANS RECIPROCITE, PAS DE MOSQUEES !!!!

  • Nicole P. (Tours)

    A signé le 04-07-2013

    Fidèle au principe de laïcité de notre pays, je suis contre le financement d'établissements religieux, de quelque confession qu'il soit, par des fonds publics.

    Dans la situation actuelle de crise, on nous demande toujours plus d'impôts, de taxes...pour rembourser la dette ou aider une multitude de pays ou de personne.

    Il y a d'autres priorités pour dépenser l'argent et elles sont nombreuses à Tours ou dans la région.

  • Michèle W. (Wangenbourg)

    A signé le 04-07-2013

    Raus aus dem Land oder an die Wand !

  • Christian F. (Avignon)

    A signé le 04-07-2013

    Ont laisse les églises à l'abandon et l'état finance des mosqués pour des gens qui cultives la Zizanie ! Demandés aux Chrétiens du Pakistan et bien d'autres comment ils sont traités et humiliés ! Le curé à la tête tranchée vous l'oubliez ???

  • Christophe J., Comptable (Rieux)

    A signé le 04-07-2013

    La France est un pays laïque qui reconnait le droit de culte comme un droit privé... le financement des lieux de cultes doit lui aussi être d'ordre privé.

  • Philippe JEGOU, Magasinier pièces détachées automobiles (RONCQ)

    A signé le 04-07-2013

    Dépensons l'argent public pour l'emploi et l'éducation de nos jeunes plutôt que dans des mosquées, il y en a assez sur notre territoire, sur notre terre où nos anciens sont morts pour notre liberté, par pour voir le triste spectacle de l'envahissement qui se passe sous nos yeux.

  • BERTRAND D. (SURVILLIERS)

    A signé le 04-07-2013

    JEe cosigne  le message de MARION D;du 2/7/13,en ajoutant au dossier les mot de WINSTON CHURCHILL en lisant MEIN KAMPF "Le nouveau Coran du fanatisme et de la guerre,emphatique,verbeux,informe,mais un message prégnant" .Cette reflexion ne lui a pas fait perdre une quelconque immunitée. VIVE LA FRANCE ,mais pas celle qu'on essaye de nous imposer.

  • florence H. (pau)

    A signé le 04-07-2013

    Les mulsumans n'ont rien à faire en France. L'islam est une non-religion, son rôle se résume principalement à institutionaliser des préceptes moraux et sociaux. De plus,  il ne reconnait pas le principe que l'être humain ait un inconscient c'est à dire qu'il ait la capacité a s'auto-regénéré psychologiquement. Jésus-Christ, notre seigneur, est le seul rédempteur ; Mohamed n'est qu'un ursupateur.La France est une nation catholique,  seule religion apte de garantir la Liberté de l'Homme. Vive le CHRIST, roi des francs !

  • Michel R. (PARIS)

    A signé le 03-07-2013

    Pas d'argent public pour les mosquées en France.

    Il y en a déjà beaucoup trop.

  • Philippe L. (paris)

    A signé le 03-07-2013

    Et notre gouvernement n'a plus d'argent..?

    Il y a quelque chose de faux derrière tout ça.

    Restaurez nos églises, après, nous verrons...

  • Joelle A., Retraitée (Puycasquier)

    A signé le 03-07-2013

    Je suis totalement CONTRE "Contre le financement public de la mosquée de Tours".
    Entretenons et réparons nos Eglises, ce sera plus utile et plus logique.
    Que les Musulmans financent eux-mêmes leurs lieux de culte, nous ne sommes pas en République Islamique !!!

  • de Vulpillieres Eric (Tours)

    A signé le 03-07-2013

    La France doit respecter toutes les religions mais n'en financer aucune.

    Cela est particulièrement vrai pour la ville de Tours dont le maire actuel, Jean Germain, a préférté se rendre au Moulin de Valmy ("victoire" des républicains acquise par un compromis avec les royalistes) plutôt qu'accueillir le pape Jean Paul II, chef de l'Eglise Catholique avec rang de chef d'état, le jour mémorable où il est venu à Tours (évènement retransmis dans le monde entier...).

    Il est vrai que M. Germain s'applique à manifester une hostilité constante à l'égard des catholiques, en liaison probable avec ses engagements maçonniques.

  • william B., reraité (agde)

    A signé le 03-07-2013

    en algerie ils ont saccagés nos églises et nos cimetiere aprés l'indépence ,pour sois disant leur indépendances ,ils l'ont eu,et il faudrait que l'on finance leur mosquée en France ,c'est une grosse abérration.

    cela prouve bien que notre gouvernement se fout des français avec un grand F

    je réponds car j'ai habité à Tours (que l'on disait "JARDIN DE FRANCE"!!!!!!! de 1963 à 1966

    Aujourd hui cela n est plus.

  • bernard P., médecin honoraire des hôpitaux (Loches)

    A signé le 03-07-2013

    La loi de juillet-décembre 1905 n'ayant pas été abrogée, la proposition des politiciens tourangeaux d'aider à financer une mosquée (ou une église, un temple, une synagogue) est illzégale et anticonstitutionnelle. Un tel projet, s'il était réalisé ne serait-ce que partiellement, serait une forfaiture, passible d'un jugement en haute Cour

    Dr Bernard Plouvier, membre de l'Académie des Sciences de New York

  • isabelle morandiere-gueriaud (St Jean de la Ruelle)

    A signé le 03-07-2013

    trop   c'est trop il n'y a pas d'argent pour la rénovation de nos églises mais il y en a pour la construction de mosquée cette situation devient écoeurante 

  • Annie N., C P E Éducation Nationale retraitée (ORVEAU BELLESAUVE)

    A signé le 03-07-2013
    je n.ai rien contre les musulmans, mais ils doivent rester discrets , payer eux même leur mosquées ,et SURTOUT ne pas vouloir faire la loi dans notre pays ..!!s'ils sont venus chez nous , ils doivent s'intégrer , comme l'ont faits les Polonais , Les Italiens, Portugais,etc
  • Manon B. (MEZIDON-CANON)

    A signé le 02-07-2013
    Simples questions :Est-ce que les musulmans seraient d'accord pour payer la construction d'églises chez eux ? (Non, ils les font brûler et décapitent leurs occupants)Sachant ce qu'adviennent les personnes dites infidèles qui ne sont pas de confession musulmane, (car chez eux soit on se converti soit on se fait décapiter, lapider...) comment pouvez vous approuver de construire des murs pour un culte totalement contraire à nos valeurs de la République et nuisible pour la France ? (on démoli tant d'églises en France, et on construit tant de mosquées...) De plus pourquoi vous servez vous sur le dos des contribuables ? Si vous tenez tant à la bâtir pourquoi ne pas prendre vos économies ? Le gouvernement est en train de remplacer la population française par une population arabo-musulmane...Qu'allons nous devenir, nous, pauvres français quand vous aurez remplacés nos verts pâturages par un paysage dans lequel nous n'aurons plus notre place ???
  • isabelle d., mère de famille (Bordeaux)

    A signé le 02-07-2013

    Me sentant encore très tourangelle bien qu'ayant quitté Tours depuis peu, je me joins à cette pétition contre le financement de la mosquée de Tours car il est absolument scandaleux que le maire , monsieur Germain, n'est pas entretenu les tourangeaux de ce projet  colossal et qui n'est pas, à mon sens,  le bienvenu en cette période de travaux du tramway! A combien, monsieur Germain, votre vile de Tours est endettée par habitant ?  Je serais curieuse de le savoir !C'est tellement facile de dépenser l'argent des tourangeaux ! La communauté musulmane de Tours est-elle aussi importante que cela  pour que vous vouliez  ériger une telle mosquée ? Moi je ne le crois pas !

  • pascale l. (nancy)

    A signé le 02-07-2013

    l'argent des français  doit étre utilisée pour l'amélioration de la santé, de la sécurité, de l'emploi ... en aucun cas, l'argent des français ne doit servir à construire des lieux de cultes quelle que soit la religion !

La pétition de la semaine

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.