Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

Contre la dissolution de la BAC de Millau : les commentaires

  • raymond P. (AUCAMVILLE)

    A signé le 22-12-2012

    je suis complètement d'accord avec vous, au sujet de ce délinquant et je signe votre pétition contre la dissolution de la BAC de MILLAU, les FRANCAIS en ont assez de ces groupes de racailles qui veulent imposer leurs lois

  • Viviane M. (NIMES)

    A signé le 20-12-2012

    Quelle honte, appuyé les voleurs escroc assassin, au lieu d'épauler nos fonctionaire de police qui risque leur vie pour nous protégé.

    Dans quel monde vivont nous, dans les pays d'orient, rien que de voir l'uniforme, les voyoux  tremble et ce pisse dessus.

     

  • Bernard Défradas, Retraité (Thiers)

    A signé le 18-12-2012

    Soutient total envers toutes les forces de l'ordre trop souvent stigmatisées dans cette France qui s'éffondre un peu plus chaque jour grace a nos "élites" de tous bords.

  • G c. (le blanc-mesnil)

    A signé le 20-11-2012

    Il faut continuer à soutenir les policiers dans l'exercice de leur fonction car sinon en France toutes les cités vont devenir des zones de non droit et après cela sera le territoire tout entier face à la montée de l'islam radical. 

  • Pascal P. (Cannes)

    A signé le 05-11-2012

    Ce policier a certainement sauvé la vie de personnes qui auraient pu être tuées plus tard par ce voyou. J'espère qu'il réintègrera rapidement sa brigade et que la BAC de Millau ne sera pas dissoute.

  • Roger PETRY (Armées)

    A signé le 26-10-2012

    Comme beaucoup de communes en France, la dernière chose dont Millau a besoin est la dissolution de sa BAC. Soutien et courage à nos flics de France !!!

  • Christophe L., BTP/TP (Calais )

    A signé le 22-10-2012

    C'est simple , je suis contre , nous avons besoin de police est non de fermeture

  • gilbert r., retraité (creches sur saone)

    A signé le 11-10-2012

    Dans notre pays les forces de l'ordre ne peuvent espérer le soutien du gouvernement que dans leur missions de répression des infractions au code de la route.....La lutte contre la délinquance n'est pas une priorité et on leur demande de surtout ne pas faire de vagues....L'état de légitime défense ne s'applique apparement que pour les délinquants...Bravo aux forces de l'ordre qui essayent malgrès le manque de considérations de faire leur travail.

  • GENEVIEVE Q., retraitée (le val d'izé)

    A signé le 21-09-2012

    je soutiens les gens de la BAC face à cette horde de racailles de l'aveyron, et de tous les départements gérés par des racailles qui ont ni foi , ni loi, que tous pouvoirs leur soient accordé sans limite dans la mesure de leur sécuritè, que les FRANCAIS RETROUVENT LA PAIX

  • sylain c. (ARLES)

    A signé le 21-09-2012

    OUI OUI OUI a la BAC...

  • yoann boissière, sapeur pompier (CAEN)

    A signé le 13-08-2012

    "la permissivité incite les criminels à s'épanouir"

  • PIVONT M. (Le Perreux sur Marne)

    A signé le 10-08-2012

    L'état cède sous la pression.
    Or aujourd'hui la pression des délinquants et des bobos est la plus forte.

    La peur n'éloigne pas le danger. A nous d'agir et d'anticiper l'avenir dans l'intérêt de la paix civile en France. Adoptons la "fourmi attitude".

    Nos forces de l'ordre doivent savoir, sous réserve de dérives avérées, qu'elles ne sont pas seules : http://www.lescrutateur.com/article-alerte-par-toutatis-108866377.html;

  • le guen d., fonctionnaire (kremlin bicètre)

    A signé le 08-08-2012

    courage à ceux qui se battent contre l'incurie, l'abandon et la lacheté de nos hommes politiques

  • Patrice D., Sacristain (Aix en Provence)

    A signé le 06-08-2012

    Vouis faites un travail très difficile au service de la nation et des français, avec des horaires à rallonge. Depuis quelques années, vous étes déconsidérés par tous les pouvoirs publiques : justice et ministères. Le grand orient (sans majuscules) maçonnique et gauchiste nous impose l'islam et le désordre total qui en résulte. Nous avons vu le cas de Grenoble où vos collègues de la BAC ont dû se retirer et la mettre en veilleuse. Il nous faut faire machine arrière et virer du pays tous ces j'en foutre.

    Je connais bien Millau, j'y ai dormi 3 nuits, visité la ville ET son viaduc. ET aussi la présence de la Police dans les rues ce qui changent de certaines grandes villes.

    J'espère que votre collègue sera relaxé et vous souhaite à tous beaucoup de réconfort. 

  • Mélanie A. (COMPEYRE)

    A signé le 04-08-2012

    Si je peux être d'une utilité quelconque, me contacter. J'adresse tout mon soutient aux hommes de la BAC.

  • GAUTIER A., Retraité (REIMS)

    A signé le 02-08-2012

    Il est grand temps que les Français se reveillent.....

  • François GIREAU, forestier/responsable identitaire (Roullée)

    A signé le 01-08-2012

    Y'en a marre des ces asso subventionnées à fond par le gouvernement et qui incitent la population à la révolte contre ceux qui essaient de faire respecter la loi.

     

    Qui n'est pas content des services de police lorsqu'ils sont appelés pour porter secours à des victimes. dans ces cas là, on ne les entend pas beaucoup, tous ces soi disants redresseurs de tort et de morale...

     

    Je soutiens toutes les bac de france et de navarre pour leur travail exemplaire.

  • Thomas L. (Le chesnay)

    A signé le 01-08-2012
    Décédé ou meurtrier, pas d'autre choix
  • jean marc w. (VALENCE)

    A signé le 31-07-2012

    JE LES SOUTIENS CAR IL ONT UN METIER DIFFICILE

  • TRIVIDIC MARIE JOSE, FONCTION PUBLIQUE (reze)

    A signé le 31-07-2012

    Nous sommes en plein délire en France : du n'importe quoi à tous les étages ... c'est politiquement correct, c'est bobo, c'est de gauche quoi

« Précédent 1 2 3

La pétition de la semaine

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.