Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

Non au projet de mosquée de Garbejaïre à Sophia Antipolis

Non au projet de mosquée de Garbejaïre à Sophia Antipolis
Lancée par Charles Martel le 14-06-2012, sera close dans 2 semaines

Cette pétition sera remise aux destinataires suivants :

  • M. le sénateur-maire Marc Daunis (PS)

Appel à la dissidence contre le projet clandestin de Monsieur le sénateur-maire Marc Daunis (PS)

Sans consultation préalable des résidents du quartier, la mairie met un local à la disposition de l'association "Musulmans de Valbonne Sophia-Antipolis" pour en faire une mosquée. Les riverains l'apprennent fortuitement, presque par hasard !

Bien sûr, on entend les arguments habituels pour justifier ce genre d'accord clandestin. A entendre Khaled Mihoubi, président de l'association, ce serait moins disruptif que de célébrer les rites du culte "en nous recueillant sur la voie publique."

D'ailleurs, comme d'habitude, il ne s'agirait que d'une solution temporaire puisque l'association continue "de travailler avec nos partenaires pour trouver une solution pérenne par l'attribution de locaux ou d'un terrain."

En tout cas, le maire et son équipe n'ont pas jugé bon de réaliser d'étude d'impact sur la circulation et le parking, déjà saturés aux abords du site, se contentant des vagues affirmations de l'association dont les membres n'iront volontairement pas "se garer dans les places limitrophes."

Et puis, pas non plus d'analyse sur les répercussions inévitables sur les valeurs immobilières dans les zones avoisinantes, et comme à l'accoutumée un grand flou sur la question du financement et des aides publiques éventuelles.

Le lieu : l'ancien restaurant inter-entreprises de la rue Henri-Barbara, à deux pas de la place Méjane.

Monsieur le sénateur-maire, vous revendiquez l'esprit laïque d'une telle décision mais où en est l'esprit démocratique puisque vous ne consultez pas vos citoyens avant de la prendre ?

Maintenant que votre plan est éventé, vous parlez d'une délibération en conseil municipal, mais comment est-il possible que vous ayez déjà avancé si loin sans aucune notification aux premiers intéressés, les résidents du quartier ?

Signataires de cette pétition, nous sommes contre ce projet de mosquée à Garbejaïre élaboré dans le dos de la population, dans le plus grand secret, sans aucune concertation.

Cette pétition a été signée 862 fois.

» Voir les 20 dernières signatures   |   » Voir toutes les signatures

Les derniers commentaires

  • hugues b. (bourgoin jallieu)

    A signé le 16-11-2014

    le france est un pays laique est le doit le rester

  • Fabien L., dissident réactionnaire (France)

    A signé le 30-05-2014

    Il semble que l'on oublie que l'islam est une religion raciste au meme titre que le judaisme, écrit noir sur blanc dans ses dogmes religieux ! Et on construit leurs édifices de la haine avec NOS SOUS ! Observez la politique religieuse des pays musulmans, cela se passe de commentaires. La démocratie, d'origine française, s'est construite grace aux valeurs chrétienne. Contre l'invasion de ses religions fasciste et la défense de notre liberté, j'en appel à la sainte croisade !

  • Bruno Favasuli (Toulouse )

    A signé le 04-05-2014
    Non à une religion qui prêche la haine, qui demande de traiter les femmes comme des moins que rien.Ne venez pas pleurer devant moi quand ça sera trop tardlisez le coran et voyez par vous même, le nombre de saloperies sur les non musulmans, il y a de quoi vous fait peur.Vous êtes complètement endormi, en acceptant ce projet, vous serez dans le coma
  • paul l., président de la copropriété face au local (Valbonne)

    A signé le 16-03-2014

    Je suis favorable a un lieu et un local de culte pour la religion Musulmane à Valbonne au même titre que la religion Catholique ou tout autre philosophie ; mais a leur frais et en dehors des habitations .Les riverains ne sauraient accepter le dérangement occasionné par le surcroit de personnes discutant au bas des immeubles lors des mariages ,des fêtes ,des prières commençant très tôt et finissant très tard,...                                        De plus le local en question a déjà été refusé aux associations du quartier sous prétexte de non conformité et de dangerosité .  Le maire ne tiens pas compte que le  local appartiens à commune celui ci ne peut donc en aucune manière leur être attribué .       Raison la loi de 1905 ,loi sur la séparation des églises (lieu de culte) et de l'état . De plus il est trop pres des habitations et nous manquons déjà cruellement de places de stationnement pour les riverains. Un mauvais prétexte a été  invoqué il n'y aura pas de personnes étrangères au cartier donc le problème de parking ne se pose pas. Et les famille se joignant a eux ? Non vraiment cet endroit ne conviens pas restons sur l'idée première attribuons l'espace a la gendarmerie et a la prolongation de la pinède.

  • christiane l. (valbonne)

    A signé le 22-09-2013

    NON

  • joffroy l. (yutz)

    A signé le 15-09-2013

    Je suis tout simplement contre l'implantation de l'islam sous quelque forme que ce soit en france.

  • Raynier D., Technicien (Antibes)

    A signé le 15-09-2013

    Et puis quoi encore, faut pas se gêner.

  • Marc Rembauville, Informaticien Indépendant (ANTIBES)

    A signé le 11-09-2013

    Quelle tournure juridique permet à Marc Daunis de favoriser la promotion d'une religion par un tel "signe ostentatoire" contraire à l'esprit fondamental de la laicité ?

    Les eglises catholiques sont un apport culturel de l'histoire , notre histoire qui à fondé en bien et en mal quelques principes de notre vie en socièté.

    Et on peut accepter les Eglises comme Monuments à but religieux reflétant le passé comme tel car on ne réécrit pas l'Histoire.

    Mais l'Histoire du Futur ne doit pas s'écrire sur un esprit de "jalousie" ...  du genre : vous avez vos Eglises donc je veux Ma Salle de Priére.

    Porteurs de l'expérience du passé nous devrions revenir aux fondamentaux de l'Esprit Laique : l'appartenance à une religion ne peut être qu'un sentiment moral personnel et ne jamais etre prise en condidération dans l'espace Public, Municipal et autres ... ni contraindre personne de quelque façon que ce soit sur des préceptes que l'on voit si différents dans toutes les sociètés du Monde.

    A la rigueur serait-il possible que ce "Lieu Culturel" soit partagé avec tous les Cultes y compris Catholiques. tout en maintenant, par charge historique,et culturelle les Services dans les Eglises.

    Et dans ce cas tous les Eléments de décor propre à chaque pratique soient amovibles pour éviter tout malaise chez les pratiquants.

    Je n'accepte pas qu'une Religion avec la complicité d'une Municipalité utilise des régles "Démocratiques" pour installer "naivement" des principes religieux qui ont démontré, tout au moins dans l'actualité présente, que la recherche de cet "Egalitarisme" n'est là que pour masquer une ambition beaucoup plus Sectaire.

    J'attend la preuve et les démonstrations du contraire tout en restant opposé à toute emprise et promotion de tout nouveau mouvement religieux dans notre sociètè.

                          Marc Rembauville le 11 Septembre 2013

  • morgane d. (valbonne)

    A signé le 30-06-2013

    il y a des sujets sur lesquels toute la population doit debattre et cela en fait partie.

    En impossant cela, on monte les gens les uns contres les autres et on crée ainsi la haine qu'on denonce si "facilement" car on ne donne aucune possibilité d'expression ni d'écoute à tous. Je veux vivre en france, pas en russie sous le regime de Staline.

  • m r., responsable qse (auriol)

    A signé le 29-06-2013

    Pas de mosquées dans nos quartiers!

    Pas de quartier pour les mosquées!

» Voir tous les commentaires

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.