Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

Sauvons l'enseignement bilingue français-allemand en Alsace : les commentaires

  • Sandrine AUBERT-CAM, Professeur (Bitche)

    A signé le 26-03-2012

    Le bilinguisme fait partie de notre histoire, il est une richesse pour nos enfants!

  • Franck S.Profil Facebook de Franck S (Bassemberg)

    A signé le 19-12-2011

    Je suis pour le billingisme, non seullement pour la culture mais surtout pour le choix professionel et la facilité pour travailler pour des entreprises de langues Allemandes, mos amies et voisins nous font profiter de leur dinnamisme et nous rappellent nos racines Celto-Alémanique.

  • Monique R. (SAND)

    A signé le 09-12-2011

    En tant que frontalier, j'estime qu'il est tout-à-fait naturel et normal de favoriser le bilinguisme.

    La double-nationalité est accordée d'office pour les couples mariés (de deux nationalités différentes), c'est un avantage pour l'éducation de leurs enfants, pourquoi ne profiterions nous pas, Alsaciens,  de notre situation géographique, ce qui est un atout pour la génération future ?

  • Susanne L., professeur d'allemand en CPGE (Paris) (Paris)

    A signé le 09-12-2011

    Je ne suis pas alsacienne mais je souhaite vous faire part de mon expérience d'enseignante en CPGE à Paris, où nous avons régulièrement des élèves alsaciens bilingues dans nos classes préparatoires. Ils ont énormément d'avance par rapport aux autres candidats en allemand, et même si ce n'est qu'une matière parmi d'autres (parfois même à coefficient faible), c'est néanmoins le petit "plus" qu'il faut pour intégrer Science Po Paris, l'ENS, HEC... les Grandes Ecoles qui font le plus rêver nos bacheliers.

    Le bilinguisme est un plus pour l'ascension sociale et un avantage alsacien qui vaut sur tout le territoire français.

     

     

     

  • davy g. (nancy)

    A signé le 30-11-2011

    Alsacien d'origine, fier de ma région et de sa langue !!! La culture tiens une place importante de nos jours et mérite surtout dans des régions telle que l'Alsace d'être conservé au mieux.

  • christian M., Chef de centre contrôle technqiue automobile (Meulan en yvelines)

    A signé le 29-11-2011

    Ce n'est pas responsable ni même courageux délibérément ou pas, de vouloir nuire de fait (vouloir supprimer l'enseignement bilingue)par des décisions légères à l'encontre des bonnes relations Franco-Allemandes.Des hommes courageux et intelligents comme Charles de Gaulle et Konrad Adenauer ont fait la preuve d'une exceptionnelle sagesse objective pour la paix, la liberté et cela dans l'intérêt des peuples Européens.

  • charles muller (annecy)

    A signé le 29-11-2011

    plus  on apprend ,plus on deloppe  sa sensibilité et l art de respecter la societe dans laquelle on gravite! .Celui qui sait  ,qui est cultivé  est en paix dans son esprit, ;il n a pas besoin de copier  ou de voler pour survivre!

  • jouzier m. (caen)

    A signé le 26-11-2011

    Monsieur le Président,

    nous, Français demandons à etre consulté lorsqu'il s'agit de prendre de grandes décisions pour ce qui concerne l'avenir de notre Pays;

    nous exigeons des référendums pour

    la venue en masse d'etrangers sur notre sol,

    la construction des mosquées,

    l

    e droit de vote des étrangres non européens,

    vous n'avez pas le droit de décider seul de notre avenir et celui de nos enfants!

    QUEL AVENIR?

     

     

  • Christian Guichard (Maisons-Alfort)

    A signé le 21-11-2011
    Chance d'apprendre plusieurs langues, quelles qu'elles soient
  • Michel T. (Hautmont)

    A signé le 21-11-2011

    Pour que les Europeens restent unis et surtout les Allemands et les Francais, tous deux moteurs de l Europe ...

  • Yves B., Retraité (Montpellier)

    A signé le 19-11-2011

    Afin de faciliter les échanges divers,  toutes les régions frontalières Françaises devraient être "bilingues". Par contre, il serait souhaitable que la réciprocité s'exerce dans le ou les pays étrangers limitrophes. En conséquence, toutes les régions concernées, intéressées, doivent être solidaires.  L'enseignement bilingue Français Allemand souhaité en Alsace, me paraît indispensable, il est, entre autres,  l'un des 'atouts' de l'europe unie de demain.  L'éducation Nationale doit enseigner en priorité  à nos enfants, les langues des pays Européens, ceci est  nettement plus normal et interressant que de vouloir enseigner le "Chinois ou l' Arabe" comme certains auraient tendance à vouloir le faire...   L'utilité de cette "pétition" certes, n'est pas négligeable, c'est très bien, par contre, des "réunions, des concertations,  organisées à la demande des diverses  parties interressées, avec des responsables de notoriétés nationales et régionales serait certainement  beaucoup mieux ..

     

  • Marie-francoise L. (caen)

    A signé le 19-11-2011

    IL EST INADMISSIBLE DE LAISSER LES ETRANGERS VOTER POUR LES FRANCAIS C EST UN VERITABLE GENOCIDE DE LA CITOYENNETE FRANCAISE. Complètement suicidaire pour nos valeurs et principes démocratiques et républicains ! Ces manipulations gauchistes n'ont qu'une visée : installer leur dogme ad vitam eternam.

  • Glaser s. (Mulhouse)

    A signé le 18-11-2011

    sauvons notre culture de technocrates de parigos de mes c.......

  • christian b., Enseignant (zimmerbach)

    A signé le 18-11-2011

    L'alsacien dont le hochdeutch est la forme écrite, font partie de la richesse de la régon et de la France.

     

    De plus leur suppression est un non sens économique.

  • Sylvie Bahlmann, Professeur (Grenoble)

    A signé le 11-11-2011

    Je suis Professeur D' allemand depuis plus de 30 ans et je suis triste de voir que la plupart des élèves choisissent d'apprendre l'espagnol parce que : " c'est plus facile et ça peut servir quand on va en vacances, et puis c'est une des langues les plus parlées au monde...", alors que ce n'est sûrement pas grâce à l'espagnol qu'ils auront plus tard un travail!

    De toutes façons, en France, les langues étrangères ne sont vraiment pas une priorité dans l'éducation nationale!!!

  • stève bauer (Hilsenheim)

    A signé le 09-11-2011

    J'ai la chance de pouvoir et de savoir encore parler alsacien, un dialecte qui m'a été transmis par ma famille et les habitants de mon village. Ce dialecte est tellement imagé qu'il me procure une grande émotion quand je l'entend parlé par des personnes âgées qui en maitrisent les subtilités.

    Malheureusement, nos chers politiciens s'acharnent depuis plusieurs générations à faire disparaitre cette richesse culturelle. Ce sont d'ailleurs les mêmes qui gouvernent depuis des générations... et qui ont éradiqués tant de choses sans se soucier du bonheur du petit peuple.

    Je veux que mes enfants puissent avoir une chance de pratiquer la langue allemande dans notre région frontalière et bénéficier d'un enseignement paritaire de qualité qui leur permettra d'être des citoyens de demain, ouvert au monde extérieur.

  • Nicolas Muller (Strasbourg)

    A signé le 07-11-2011

    Elsass muss bliewe Elsass ! Ohne d'Elass sproch ech Elsass wie Frankrich, a kleine Land ohne Identitat ! Jet'z langz ! Parisser musse uns losse moche wat mir wolle ! Mir sinn Meister in Elsass !

  • joseph M. (Weitbruch)

    A signé le 05-11-2011

    La langue Allemande  fait partie de NO US et COUTUMES... vous qui etes des prétendu Sages..voulez nous supprimer  des choses dont vous  IGNOREZ les conséquences!... Rassurrez moi...vous allez décider de le remplacer par des cours d'histoires du CORAN  COMME  ça se fait déjà au grand  damm de biens des ALSACIENS !!!  ou va notre pays..!!!

  • Marie paule M. (Niederschaeffolsheim)

    A signé le 05-11-2011

    Ne perdons pas ce que nos anciens nous ont transmis...

  • jean-pierre cruaud, retraité (saint hilaire bonneval)

    A signé le 04-11-2011

    il est de bon aloi de favoriser partout où c'est possible l'accès aux langues régionales ou frontalières, dans la mesure où les dits frontaliers le souhaitent...

« Précédent 1 2 3 4 5 6

La pétition de la semaine

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.