Votre compte : Connexion ou Inscription gratuite

Pétition pour le soutien à Pierre-André Taguieff

Lancée le 24-11-2010, close le 24-05-2011

Nous appelons à soutenir Pierre-André Taguieff face à la campagne d’intimidation et de diffamation qui se développe contre lui, visant à le discréditer et à le faire taire. Cette campagne, lancée le 18 octobre 2010 par une organisation pratiquant un « antiracisme » sélectif, le MRAP, totalement engagé dans la campagne BDS (« Boycott, Désinvestissement, Sanctions ») contre Israël, est d’autant plus odieuse qu’elle se fonde non pas sur un texte publié par le chercheur, mais sur une phrase de facture polémique qu’il avait lui-même supprimée de son « mur » de Facebook, en principe censé permettre à chacun de converser librement avec ses seuls « amis ». Ses discussions étaient en réalité surveillées par des professionnels de l’inquisition et de la délation travaillant au service des diffamateurs d’Israël, et attendant le « dérapage verbal ». En raison de menaces dont il a fait l'objet par des milieux antisionistes et des troubles qu'ils pourraient générer, Pierre-andré Taguieff a été contraint d'annuler un certain nombre d'interventions dans plusieurs lieux universitaires. Bienvenue dans le terrorisme intellectuel en action.

La pointe polémique épinglée par les délateurs, si elle sollicite bien la métaphore du « serpent venimeux » (d’inspiration voltairienne), ne relève en aucune manière de la stigmatisation d’un groupe humain. Elle exprime l’indignation sincère d’un citoyen devant les appels à la haine (« Israël assassin !) et à la discrimination (campagne BDS) lancés contre l’État juif par des personnages publics parfois estimables qui, sur ce « front », semblent perdre toute mesure. Taguieff n’a pas caché sur son « mur » de Facebook qu’il était plus qu’attristé de voir un Stéphane Hessel s’engager aux côtés d’extrémistes israélophobes qui exploitent cyniquement son prestige social. La stratégie des « antisionistes » radicaux consiste à instrumentaliser ce personnage, célébré comme une « icône » et un « militant de la paix », pour lui faire jouer le rôle d’un légitimateur des appels à la haine. Accuser en permanence Israël de « crimes de guerre » et de « crime contre l’humanité », tout en faisant les yeux doux au Hamas (avec lequel il faudrait « négocier »), n’est-ce pas là une manière de « cracher son venin » avec bonne conscience, au nom de la tolérance et des droits de l’homme ? Quoi qu’il en soit, Taguieff, en supprimant sa phrase polémique, a reconnu qu’elle était outrancière. Mais les sycophantes, dans leur acharnement à condamner le coupable de parole sacrilège, n’en ont pas tenu compte.

Dans son communiqué, le MRAP dénonce vertueusement le « polémiste haineux » que serait le chercheur et « demande avec force que le CNRS et l’IEP condamnent sans équivoque Pierre-André Taguieff ». Cette officine restée fidèle à l’esprit stalinien de ses fondateurs ose ainsi exiger des autorités administratives de condamner le chercheur pour une phrase qu’il avait lui-même jugée malencontreuse et rapidement retirée. À la surveillance des conversations privées et à la mise au pilori s’ajoutent donc les pressions exercées sur les employeurs du « coupable », réaction pour le moins disproportionnée relevant d’une logique mise en œuvre par les régimes totalitaires : celle des sanctions et des interdictions professionnelles.

Tirant les leçons de cette intrusion dans un espace supposé privé, suivie par une campagne haineuse contre sa personne, Taguieff a choisi de quitter Faceboook dans la matinée du 22 octobre 2010. Cible privilégiée de tous les diabolisateurs d’Israël, Pierre-André Taguieff, comme d’autres esprits libres et courageux l’ont été avant lui, est pourchassé aujourd’hui par les tenants du terrorisme intellectuel mis en place par les milieux « antisionistes » en France ces dernières années.

Cette scandaleuse campagne de diffamation visant personnellement Pierre-André Taguieff s’inscrit dans le cadre de la guerre idéologique totale aujourd’hui menée contre Israël et « le sionisme », soumis à une diabolisation permanente. Au cours des années 2000, durant lesquelles il a publié cinq livres marquants sur les formes contemporaines de la judéophobie, Taguieff est devenu l’une des principales cibles de la propagande « antisioniste » due aux milieux islamistes et à diverses mouvances d’extrême gauche ayant fait de la cause palestinienne leur nouvelle cause sacrée. Mais les agitateurs israélophobes ne se sont jamais attaqués aux ouvrages de Taguieff. En propagandistes sans scrupules, ils se sont contentés d’isoler quelques phrases glanées dans des interviews ou des discussions enregistrées qui, isolées de leurs contextes respectifs et mésinterprétées de façon malveillante, ont été indéfiniment diffusées et commentées d’une façon tendancieuse.

Aujourd’hui, les tenants d’extrême gauche du politiquement correct à la française veulent faire taire ceux qui n’entonnent pas le refrain obligatoire de la haine contre l’État juif. C’est pourquoi les réseaux « antisionistes », gauchistes ou islamistes, ont relayé la chasse aux sorcières lancée contre Taguieff. Le terrorisme intellectuel n’a pas disparu en France après la chute du système soviétique, il s’est adapté à l’esprit du temps. Ce sont moins les partis politiques que les réseaux d’influence qui l’exercent. Notamment ceux qui se sont constitués sur la base d’un engagement propalestinien inconditionnel et exclusif, donnant volontiers dans une violence qui, elle, ne reste pas dans les limites du symbolique. À côté des organisations propalestiniennes, gauchistes ou islamistes, s’est mis en place un réseau d’intellectuels et de journalistes qui se mobilise toutes les fois qu’il s’agit de mener une campagne contre Israël ou contre les personnalités s’opposant à la diabolisation de l’État juif.

Il ne faut pas laisser aux délégitimateurs d’Israël le monopole de la parole publique légitime sur le conflit israélo-palestinien. C’est pourquoi il faut manifester notre entière solidarité avec Pierre-André Taguieff.   

Cette pétition est close.

Cette pétition a été signée 24 fois.

» Voir les 20 dernières signatures   |   » Voir toutes les signatures

Les derniers commentaires

  • Françoise B. (St-Jeoire-Prieuré )

    A signé le 26-01-2011

    La liberté d'expression serait-elle réservée aux seules associations soi-disant "anti-racistes" à sens unique et principalement de gauche, mais non représentatives de la majorité qui, elle, est réduite au silence et à laquelle elles imposent leur totalitarisme intellectuel et le "politiquement correct" en vigueur dans les milieux associatifs ? En conséquence de quoi, je soutiens entièrement M. Taguieff. 

  • Christine C. (LYON)

    A signé le 07-01-2011

    Je souhaite exprimer mon plein et entier soutien à Pierre-André TAGUIEFF,  dont j'ai eu l'occasion de lire et d'appprécier les ouvrages. Surtout qu'il ne se laisse pas abattre et conserve sa liberté de ton!

    Cela rappelle,dans un autre genre, mais avec sensiblement  les mêmes arguments et les mêmes acteurs, la curée et la campagne de dénigrement (pour ne pas dire plus) menée il ya quelques années en arrière contre Sulvain GOUGUENHEIM à l'occasion de la publication de son livre "Aristote au Mont St Michel".

    Cordialement

  • luc C. (BREST)

    A signé le 07-01-2011
    Ce monsieur est libre de dire ce qu'il veut, les anti-racistes pro musulmans de la pensée unique commences à être vraiment lourds!
  • Pierre-Gilles R. (BORDEAUX)

    A signé le 06-01-2011

    HALTE!!...,  A L'INQUISITION INTELLECTUELLE, A LA DIFFAMATION MALINE, A LA SURVEILLANCE MALINE ET A L'INTIMIDATION CONTRE DES PEZRSONNES DE BONNE FOI SANS DEFENSE;

    REPRESSION PAR LA FORCE PATRIOTIQUE ET APOSTOLIQUE ORGANISEE.

  • sorel z. (villers les nancy)

    A signé le 05-01-2011

    Je soutiens M. Taguieff, victime de la nouvelle inquisition

  • Syam T. (n)

    A signé le 27-12-2010

    è

  • Genevieve V. (Nice)

    A signé le 09-12-2010

    j'en ai marre de payer des impôts pour subventionner des associations soit-disant anti-racistes qui pratiquent elles-même un racisme anti-juif !!!!!

    Israël vivra envers et contre tous

  • arlette m. (Dudelange / Luxembourg)

    A signé le 29-11-2010

    Si j'ai bien compris ,"on" ferait tout pour faire taire  ce monsieur Taguieff:

    Eh bien! je ne suis pas de cet avis,voilà pourquoi j'apporte ma petite contrution en le soutenant,via ma signature

  • Jules D. (Saint Gravé)

    A signé le 24-11-2010

    Soutenons Taguieff pour préserver la liberté d'expression.

» Voir tous les commentaires

France-petitions.com se bat pour que votre voix compte, pour qu’elle soit vraiment entendue.

Pas de pétitions bidon sur notre site. Chaque pétition a été crée publiquement par une personne et chaque signataire est une vraie personne dont nous vérifions la réalité.

Nous allons faire en sorte que votre voix soit vraiment entendue par le destinataire de la pétition et par toutes les personnes dont l’opinion compte.